Haut de page
français anglais Espace presse

Abdellah Boujdi - Chef de chantier caténaire

Présentation

Je m’appelle Abdellah Boujdi, je suis chef de chantier caténaire. J’ai 61 ans et je travaille chez Colas Rail depuis que j’ai 19 ans. J’y suis entré dès mon arrivée en France. Avant j’étais couturier au Maroc.
J’ai commencé ma carrière comme apprenti au montage caténaire. Ensuite, je suis devenu monteur de caténaire, puis chef d’équipe et enfin chef de chantier.

Comment je vois mon rôle

Le chef de chantier, c’est la personne qui gère l’équipe intervenant sur le chantier. J’ai sous ma responsabilité 6 à 7 personnes. Je commence chacune de mes journées (ou plutôt mes nuits… La plupart de mes chantiers sont la nuit, car nos interventions nous contraindraient à suspendre le trafic, ce qui est inenvisageable en région parisienne) par l’organisation du programme, je repartis le matériel, puis les engins. Ensuite quand l’équipe est sur le terrain, je gère, je vérifie que tout se passe bien, je donne des conseils aux jeunes et aux intérimaires.
Bien sûr je donne des coups de main. Il m’arrive souvent de monter pour finir la pose d’une caténaire avant la reprise du trafic ferroviaire. Je dis monter car le montage de caténaire nous contraint à travailler en hauteur la plupart du temps.

Ma formation

Je n’ai pas suivi de formation à proprement parler, j’ai appris sur le tas, grâce aux anciens et j’ai fait des stages additionnels à Nanterre.

La sécurité sur le chantier

Au démarrage de la nuit je fais les demandes de consignation(9005) et demandes de AITC (autorisation interception temporaire de circulation).
Au niveau de la sécurité, il y a des consignes bien précises à suivre. Avant d’entamer le chantier, la Sncf donne la voie et indique que tout est bon en posant une lampe de protection rouge sur les voies. Nous, ensuite, on vérifie l’absence de tension et on accroche les mises à la terre et on pose des lampes bleues qui encadrent notre chantier.

Les jeunes et mon métier

C’est sûr que je conseillerais à tous les jeunes de venir ici. Le montage de caténaire est un métier d’avenir. Il y a toujours du travail et on peut évoluer. Les intérimaires ont tout intérêt à profiter de leur passage ici pour apprendre. S’ils se montrent motivés, le chef de chantier peut en parler au conducteur de travaux et une embauche peut suivre.